Accueil > Le lycée > Actions pédagogiques > L’ANGLAIS EN CLASSES DE 2nde, 1re ET TLE BAC PRO

L’ANGLAIS EN CLASSES DE 2nde, 1re ET TLE BAC PRO

vendredi 15 février 2013, par Caroline Mesnage-Michon, Pierre Rauch.

- Lors de leurs 3 années passées au Lycée Professionnel, les élèves passent 2 heures à 2 heures et demie par semaine à poursuivre l’acquisition d’une langue étrangère, celle-ci étant la majeure partie du temps l’anglais.

- Dans notre enseignement, nous nous attachons à développer l’autonomie des élèves tout en gardant une grande rigueur pour ce qui concerne l’apprentissage et en essayant d’éveiller chez eux un intérêt à la culture britannique et américaine.

- Les 5 activités langagières déjà pratiquées au collège, sont sollicitées lors de tâches intermédiaires et finales donnant lieu à des évaluations régulières (oral en continu, oral en interaction, compréhension de l’écrit, compréhension de l’oral, expression écrite). Il faut toutefois souligner qu’une très large
place est donnée à l’oral.

- Les élèves doivent se sentir installés dans des situations de la vie de tous les jours, y compris professionnelle et doivent essayer de proposer leurs solutions adaptées aux situations mises en place.

- Les professeurs font très attention à l’hétérogénéité des élèves et prennent en compte les difficultés de chacun.

L’EPREUVE DU BACCALAUREAT :

L’examen met l’élève en responsabilité de sa production et donc de sa réussite.

  • En clair, lors d’un CCF (contrôle en cours de formation) ayant lieu au cours du 6e semestre d’enseignement, les candidats sont tenus de présenter trois thèmes de leur choix, en anglais, au jury (des sortes d’exposés).
  • L’un d’entre eux choisi par le professeur examinateur, fait l’objet d’une étude. 5 minutes d’exposé oral en continu, s’en suit une conversation de 5 minutes entre le candidat et le professeur.
  • Enfin, on attend du candidat qu’il soit capable de faire une synthèse de texte en français à partir d’un document inconnu en anglais, et ce, pendant les cinq dernières minutes de l’interrogation.

De plus, chaque année, quelques classes ont la chance de pouvoir aller observer la vie de nos voisins Britanniques, lors de voyages pédagogiques, et mettre en pratique leurs apprentissages !!!

- Voici, pour illustrer ces quelques propos, un aperçu détaillé d’une unité. L’on peut observer, pour encourager les apprenants, qu’une partie de ces documents appellent à mêler les langues anglaise et française.

Un chapitre en classe de 2nde

Les Professeurs, Caroline Mesnage-Michon et Pierre Rauch.