Accueil > Le lycée > Actions pédagogiques > Les BTS Communication à Deauville

Les BTS Communication à Deauville

lundi 12 septembre 2016, par Vincent Gardin.

Comme depuis quelques années, les BTS Communication se sont rendus, le mardi 06 septembre, au Festival du Film américain de Deauville. Cet événement majeur permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances culturelles et cinématographiques. Cette journée est aussi une sortie conviviale, une forme de journée d’intégration, un moment de partage entre étudiants, avec leurs enseignants.

A most violent year
Une année bien violente, en effet, et le Festival, s’il n’a pas été annulé, s’est déroulé dans des conditions de sécurité accrues. Interdiction des sacs à dos dans les lieux de projection, fouilles des sacs, accès balisé et sécurisé... Des conditions particulières qui ont un peu changé nos habitudes festivalières (aller-retour au car pour récupérer les sacs à dos par exemple). 2016 est une édition à part sous cet angle. Souhaitons qu’elle reste unique.

JPEG - 415.5 ko
BTS COM

Une journée particulière
Nous sommes partis un peu plus tôt que d’habitude, 1 h 45 de route vers Deauville, accueil par l’équipe du CID, toujours très professionnelle, récupération des badges, et c’est parti !

Un premier film en commun, à 11 heures, dans la grande salle du CID :

« Transfiguration ». Un film de vampire qui n’en est pas vraiment un, sans fantastique, qui n’a pas eu l’heur de plaire à nos étudiants. Puis, pique-nique, qui sur la page, qui sur les planches, qui sur un banc... Ensuite le programme est libre, chacun construit sa programmation en fonction de ses goûts et de son humeur, en choisissant parmi les trois lieux de projection et les différentes catégories de films (En compétition, Premières, Hommage, Documentaire...).

La programmation est riche, variée, et vous pouvez l’apprécier en visitant le site du Festival. Certains ont vu trois films, d’autres quatre, avec au sortir des séances, toujours autant d’impressions, de ressentis, de jugements, à partager. Il est impossible ici de résumer toutes ces impressions sur ces différents films.

Juste un misérable ressenti personnel : « Sing Street » : jolie bluette, pleine d’émotion et de fraîcheur, nous fait passer un très agréable moment.

« Under Pressure » : à travers le road trip de deux joueurs, une balade bluesy sur le thème de l’échec et de la réussite, les démons américains. L’amitié de deux losers magnifiques.

« Miles Ahead » : un film plus ambitieux dans son propos et sa forme sur un épisode de la vie du trompettiste de Jazz Miles Davis.

JPEG - 285.4 ko
BTS COM

Je n’ai pas tout vu, nous n’avons pas tout vu... On se plaît à rêver de couvrir tout un Festival pour découvrir toute la programmation, partager des avis, défendre ses coups de cœur et ses coups de tête.
Et puis, après les derniers films, dans la nuit, on retourne au car...

« Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou
Et je les écoutais, assis au bord des routes,
Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
De rosée à mon front, comme un vin de vigueur ; »

Oui, une journée particulière...

La règle du jeu
La règle du jeu c’est à huit heures en cours, pour cette année qui commence, c’est une exploitation pédagogique du Festival, ce sont des heures, des jours, de travail à venir, mais la règle du jeu c’est aussi se souvenir des belles choses, c’est aussi pour les étudiants de BTS deux années de vie commune. Vers l’infini et au-delà !

Lien vers le site du Festival de Deauville : http://www.festival-deauville.com/DEV/index.php?pid=1